«De quoi Total est-elle la somme ? Multinationales et perversion du droit» d’Alain Deneault, maintenant disponible au Québec !

Après le succès en grand format de l’enquête d’Alain Deneault De quoi Total est-elle la somme ?, depuis adaptée en documentaire par Jean-Robert Viallet et Catherine Le Gall, les Éditions Rue de l’échiquier sont heureux d’annoncer sa sortie en poche au Québec le 27 novembre !

Une enquête saluée par les médias en France depuis sa sortie en 2017: 

«Un pavé de 500 pages qui se lit comme un polar de la Série Noire.» - Benoît Collombat, France Inter

«Auteur d’une enquête sans concession sur les pratiques du géant pétrolier en Afrique, le philosophe questionne la responsabilité sociale et citoyenne des multinationales devenues plus puissantes que les États.» - Anne Crignon, L'Obs

«Un récit fouillé de la construction d’un empire qui interroge le véritable pouvoir de grandes firmes.» - Society

«La thèse d’Alain Deneault, c’est que, loin d’être une simple entreprise privée ou une société traditionnelle du terme, Total est devenu un véritable acteur ; au-delà de la politique, un véritable pouvoir.» - Camille Diao, C ce soir

Déforestation de la Péninsule: les points sur les i

L’entrée de l’ancien camp militaire de Tracadie – Photo © David Caron, Acadie Nouvelle – 27 juin 2021

Acadie Nouvelles

« À propos du récent reportage de Radio-Canada Acadie sur l’état de déforestation dans la Péninsule acadienne, quelques points :

Capitalisme ou biorégions ?

C’est être passéiste, et même colonial, que de concevoir un territoire comme devant être exploité brutalement au profit de quelques grands propriétaires fonciers et des multinationales. Raser une forêt de Tracadie pour exploiter le bleuet avec force pesticides est d’un autre âge et fait honte. On sait que la communauté a proposé une approche récréotouristique qui maintiendrait sauf le lieu, le valoriserait même, tout en générant sur un plan comptable des actifs d’envergure que se partageraient les gens ici, plutôt que de les voir potentiellement partir aux Bermudes dans les comptes d’une multinationale. […] »

Par Alain Deneault
13 novembre 2023

Déforestation dans la Péninsule : un philosophe veut qu’on cesse d’exploiter la forêt

Photo @ Faustine Lefranc

Radio-Canada – ICI Nouveau-Brunswick

« Le philosophe Alain Deneault, professeur au campus universitaire de Shippagan de l’Université de Moncton, a son avis sur la déforestation qui a cours depuis des années dans la Péninsule acadienne.

Résident de cette région, il est engagé dans la communauté. Depuis le printemps dernier, il est le vice-président du collectif Imaginons la Péninsule acadienne autrement, un organisme que se veut un catalyseur d’initiatives environnementales.

« […] Il faut cesser de penser le territoire comme si on le colonisait encore comme il y a 20 ans…[…] Il ne faut pas être du 21e siècle pour penser qu’on peut réduire la forêt à un strict site d’exploitation, d’abord pour le bois puis pour le sol.

Il fait référence au débat qui entoure l’avenir de l’ancien champ de tir de Tracadie, où le gouvernement du Nouveau-Brunswick veut remplacer des arbres par des champs de bleuets en faisant miroiter d’importantes retombées économiques. Les bleuetières sont étendues sur plus de 8000 hectares dans la région. Le projet du gouvernement prévoit de faire presque tripler leur surface.

[…] Quant à assister à une plus importante mobilisation populaire et des élus pour sauver les forêts, le philosophe ne se berce pas d’illusions. « Cela surviendra lorsqu’on comprendra collectivement qu’une approche passéiste, industrielle et capitalistique de l’exploitation de la forêt dans la Péninsule acadienne est nuisible à plusieurs titres pour la population et que celle-ci n’en profite pas », dit-il.

Par René Landry
11 novembre 2023

Pas de justice sociale sans la justice fiscale

Photo © Acadie Nouvelle

Acadie Nouvelle

«Alain Deneault, philosophe et professeur au campus de Shippagan de l’Université de Moncton, affirme à partir des études de l’expert mondial Gabriel Zucman, que la moitié des transactions financières passe par des paradis fiscaux et près de 40% de la richesse mondiale y est déclarée. Ce sont des sommes colossales revenant de droit au financement des services publics et des institutions d’État qui y sont détournées. […]

Les pays qui abritent les paradis fiscaux, selon Alain Deneault, “ont des législations de complaisance. Ces pays autorisent une élite à se soustraire aux lois de leurs pays d’origine comme le Canada. Elles permettent également de s’adonner aux pires pratiques fiscales et commerciales: éviter l’impôt, blanchir l’argent sale, vendre des armes, financer le terrorisme, polluer, etc. “ »

Par Romain Landry
 3 novembre 2023

L’évitement fiscal depuis le Luxembourg : la filière canadienne

Photo © Cedric Letsch

IRIS

«[…] Or à compter des années 1960, l’objectif de ces conventions a progressivement été détourné lorsqu’un ensemble d’acteurs politiques et économiques des pays du Nord, dont le Canada, a transformé des régimes fiscaux de pays caribéens afin d’y diminuer à des taux parfois nuls les taux d’imposition45. » – Note 45 : extrait du livre d’Alain Deneault, Paradis fiscaux : la filière canadienne, Montréal, Écosociété, 2014, p. 13-14.

Par Colin Pratte et Sophie Elias-Pinsonnault
2 novembre 2023

Le problème avec les consultations publiques, selon le philosophe Alain Deneault

Dans le cadre des consultations publiques qui auront lieu dans Bonaventure suite au redécoupage électoral provincial par la Commission de la représentation électorale – qui a pour but de fusionner des circonscriptions en Gaspésie – l’animateur Bruno Lelièvre et la journaliste Sarah Gagnon-Piché se sont penchés sur la question via le point de vue d’Alain Deneault lors d’un entretien par la journaliste Véronique Duval. À écouter à l’émission Au coeur du monde sur les ondes de Radio-Canada. Durée 19 minutes – 23 octobre 2023

« […] On va parler d’acceptabilité sociale plutôt que ce que l’on nommait il y a 40 ou 50 ans la volonté populaire. Lorsque l’on fait preuve de volonté politique comme peuple souverain, on manifeste des projets, des envies, des inquiétudes, des urgences, etc., on est à l’origine du discours. Quand on est soumis à un dispositif d’acceptabilité, c’est que le discours (le projet ) vient d’ailleurs […] on est dans un rapport d’administrés […]

Les régions ressources, ce sont des régions où l’on s’approvisionne en matières premières que ce soit des bleuets, des poissons, du bois, du blé, du gaz naturel, du lithium ou du cuivre et les gens qui y habitent sont des exécutants qui se trouvent soumis au pouvoir politique et capitalistique associé dans cette vaste entreprise coloniale. […] – Alain Deneault, extraits de l’entretien avec Véronique Duval

Sarah Gagnon-Piché suggère la lecture de l’essai Bande de colons. Une mauvaise conscience de classe d’Alain Deneault publié chez Lux Éditeur.

De quoi Total est-elle la somme ?

De quoi Total est-elle la somme ? Multinationales et perversion du droit d’Alain Deneault publié aux Éditions Rue de l’échiquier dans la collection l’écopoche – et disponible depuis le 20 octobre 2023 – est mentionné dans le journal littéraire en ligne Actualitté.

« Fruit d’un long travail de documentation, il [Alain Deneaultdémontre comment Total (désormais TotalEnergies) impose sa loi, indépendamment des textes législatifs, des institutions judiciaires et du pouvoir politique, ou grâce à eux. »

Salon du livre de Dieppe: plus de 40 auteurs francophones sur place

Photo – Acadie Nouvelle

Acadie nouvelle

« […] Le public pourra rencontrer plusieurs auteurs et autrices de l’Acadie qui brillent ici et ailleurs dont Carolle Arsenault, Sébastien Bérubé, Caroline Bélisle, Paul Bossé, Denis Boucher, Guilmond Brideau, Fernande Chouinard, Isabelle Cormier, Alain Deneault, Joanie Duguay, Samira Farhoud, Jeanne d’Arc Gaudet, le Dr Léonard Goguen, Gabriel LeBlanc, Sonya Malaborza, Camille Perron-Cormier, Nicole Poirier, Jonathan Roy, Cindy Roy, Louis-Martin Savard, Émilie Turmel, Valois Robichaud, Mathieu Wade et Joséphine Watson. »

Par Stéphane Paquette
16 octobre 2023
La conférence L’économie de la nature et les biorégions d’Alain Deneault aura lieu le samedi 21 octobre à 14 h 30 – Salon du livre de Dieppe
Alain Deneault participera à la table ronde Écologie et environnement, animée par Xavier-Lord-Giroux, avec Paul Bossé et Guilmond Brideau le samedi 21 octobre à 16 h 30 – La Caserne, Centre des arts et de la culture de Dieppe

Alain Deneault a animé l’entretien avec Éric Martin au Salon du livre de la Péninsule acadienne

Alain Deneault a animé l’entretien avec Éric Martin, enseignant au département de philosophie du Cégep Saint-Jean-sur-Richelieu au Québec, chercheur-associé à l’Institut de recherche et d’information socio-économique (IRIS) et co-auteur de l’ouvrage «Bienvenue dans la machine» aux Éditions Écosociété, sur la place que prend l’intelligence artificielle su sein de l’éducation, le 6 octobre 2023 au Salon du livre de la Péninsule acadienne.

Photo © Ísjaki Studio
Photo © Ísjaki Studio
Photo © Ísjaki Studio

Université de «Moncton»: Changer de nom pour mieux surmonter le passé

Photo © Patrick Lacelle – Archives – Acadie Nouvelle

Acadie Nouvelle

« Les bons arguments ne conduisent pas nécessairement aux bonnes conclusions. Ainsi en va-t-il de l’idée voulant que les Acadiens devraient avaler une fois pour toutes le signifiant «Moncton» pour désigner leur université, au prétexte qu’il leur faut surmonter les ressentiments dus à l’histoire.

[…] Le débat fort légitime autour du changement de nom de l’Université de Moncton tourne donc autour de dualités: s’infliger les tristesses du passé ou les dépasser, y voir un coût ou un investissement, en pressentir un fardeau ou y reconnaître une chance. »

Par Alain Deneault
13 octobre 2023

De quoi Total est-elle la somme ? Sortie en poche aux Éditions Rue de l’échiquier

Après le succès en grand format de l’enquête d’Alain Deneault De quoi Total est-elle la somme ?, depuis adaptée en documentaire par Jean-Robert Viallet et Catherine Le Gall, nous sommes heureux de vous annoncer sa sortie en poche le 20 octobre.Éditions Rue de l’échiquier

Une enquête saluée par les médias en France :

« Un pavé de 500 pages qui se lit comme un polar de la Série Noire. » - Benoît Collombat, France Inter

« Un récit fouillé de la construction d’un empire qui interroge le véritable pouvoir de grandes firmes. » - Society

« Auteur d’une enquête sans concession sur les pratiques du géant pétrolier en Afrique, le philosophe questionne la responsabilité sociale et citoyenne des multinationales devenues plus puissantes que les États. » - Anne Crignon, L'Obs

« La thèse d’Alain Deneault, c’est que, loin d’être une simple entreprise privée ou une société traditionnelle du terme, Total est devenu un véritable acteur ; au-delà de la politique, un véritable pouvoir. » - Camille Diao, C ce soir

Alain Deneault au 33e Salon du livre de Dieppe

Dans le cadre du 33e Salon du livre de Dieppe, Alain Deneault présentera une conférence ayant pour titre L’économie de la nature et les biorégions le samedi 21 octobre à 14 h 30 et participera par la suite à une table ronde avec Paul Bossé à 16 h 30 au Centre des arts et de la culture de Dieppe.

La conférence L’économie de la nature et les biorégions d’Alain Deneault aura lieu le samedi 21 octobre à 14 h 30 – Salon du livre de Dieppe
Alain Deneault participera à la table ronde Écologie et environnement, animée par Xavier-Lord-Giroux, avec Paul Bossé et Guilmond Brideau le samedi 21 octobre à 16 h 30 – La Caserne, Centre des arts et de la culture de Dieppe

Dérisoire verdissement

Le Un Hebdo

« On a d’abord restreint le vaste enjeu écologique à la seul question du climat, puis celle du climat à l’unique point des émissions à effet de serre […] La « transition » énergétique est en réalité une addition énergétique : pendant que les sources conventionnelles et non conventionnelles d’hydrocarbures se tarissent, de nouvelles formes d’énergie doivent entrer en ligne de compte pour satisfaire l’impératif de l’offre. C’est Patrick Pouyanné, PDG de Total, qui l’affirme de manière à peine subtile, en suggérant qu’il s’agit plutôt de répondre à d’une « demande » mondiale.»

Par Alain Deneault
No 465, page 6
4 octobre 2023

Le 33e Salon du livre de Dieppe accueillera une quarantaine d’auteurs invités

Photo : Archives – Acadie Nouvelle

Acadie Nouvelle

Parmi les 43 auteurs invités, on retrouve plusieurs écrivains de l’Acadie, dont Paul Bossé, Émilie Turmel, Jonathan Roy, Cindy Roy (Féeli Tout), Valois Robichaud, Camille Perron-Cormier, Sonya Malaborza, Joanie Duguay, Alain Deneault, Caroline Bélisle, Carolle Arsenault, Joséphine Watson, Sébastien Bérubé et Fernande Chouinard. […] Toute la programmation peut être consultée sur le site web du Salon du livre de Dieppe. » – Acadie nouvelle

Par Sylvie Mousseau
26 septembre 2023
La conférence L’économie de la nature et les biorégions d’Alain Deneault aura lieu le samedi 21 octobre à 14 h 30 – Salon du livre de Dieppe
Alain Deneault participera à la table ronde Écologie et environnement, animée par Xavier-Lord-Giroux, avec Paul Bossé et Guilmond Brideau le samedi 21 octobre à 16 h 30 – La Caserne, Centre des arts et de la culture de Dieppe

«Koulounisation»: colons et colonisés, d’hier à aujourd’hui

Photo © Marie-France Coallier – Le Devoir

Le Devoir

« Je n’ai pas forcément de réponses aux questions que les gens posent à la pièce après l’avoir vue. Mais je sais que la pièce n’a pas de frontière. Aller découvrir d’autres histoires permet de mieux envisager la sienne. Pour ma part, je découvre l’actualité au Québec. » À propos du colonialisme vécu au Canada comme au Québec, il est à lire les réflexions d’Alain Deneault.

Par Jean-François Nadeau
26 septembre 2023

Mœurs. De la gauche cannibale à la droite vandale d’Alain Deneault

Revue Esprit

« On remarque surtout, dans ce recueil d’essais par Alain Deneault, philosophe marxisant engagé, une critique sévère d’une mouvance qui s’est rapidement développée dans la dernière décennie, à laquelle la « théorie intersectionnelle » sert souvent d’emblème et qu’aux États-Unis on désigne par l’étiquette « justice sociale ». »

Par Jean-Baptiste Lamarche
Septembre 2023
(Article réservé aux abonnés)

Journée PFFO 2023 – Comment agir face aux paradis fiscaux et à la finance offshore?

Comment agir face aux paradis fiscaux et à la finance offshore ? Une conférence qui aura lieu dans le cadre de la Journée PFFO 2023 et qui réunira 11 professionnels et universitaires dont Alain Deneault, professeur de philosophie et de sociologie à l’Université de Moncton, Jean-Pierre Vidal, professeur de fiscalité à HEC Montréal, Julie McClatchie, analyste politique chez Oxfam-Québec et Marc Tassé, professeur à l’Université d’Ottawa. Cette conférence est organisée par Franck Jovanovic, Université TÉLUQ

19 septembre  -  12 h 30 à 18 h
Amphithéâtre de l'Université TÉLUQ à Montréal - Salle 11.051
et en webdiffusion
5800, rue Saint-Denis, 11e étage
Montréal (Québec)  H2S 3L5
Ouvert à tous

Verdissement de la grande industrie :  mirage ou véritable virage vert?

« Dans une région comme la nôtre, où le milieu industriel est le plus grand donneur d’emploi, un objet de rétention, même de recrutement de nouveaux nord-côtiers, par quoi passe un verdissement de l’économie? Bis Petitpas en a discuté avec Alain Deneault, docteur en philosophie, professeur et essayiste.» – Bonjour la Côte, Radio-Canada – 13 septembre 2023 (durée : 13 min)

Photo © Paul Émile d’Entremont – Radio-Canada

Atelier de formation: rigueur et radicalité

Alain Deneault animera un atelier sur «l'écriture engagée en rapport avec une idéologie qu'elle critique, un ton qu'elle adopte, un objet qu'elle donne, des tactiques qu'elle développe.» 
- Association acadienne des artistes professionnel.le.s du Nouveau-Brunswick
 Les 1er, 2 et 3 décembre 2023
Vieille école de Miscou 
10577 route 113, Miscou, Lamèque, Nouveau Brunswick
Places limitées 
Inscription : annik.landry@aaapnb.ca

Alain Deneault sera présent à Intervalles – Un rendez-vous artistique et interdisciplinaire

Alain Deneault sera présent – parmi les artistes Stacy Arseneault, Raynald Basque, Julie d’Amour-Léger, Emma Haché, Jacques P. Ouellet et Jonathan Roy – à l’événement interdisciplinaire Intervalles le samedi 16 septembre 2023 pour un atelier d’écriture de 10 h à midi ainsi que l’atelier Lectures illustrés à 15 h 30 au Quai des artistes, 47 rue du Carrefour, Caraquet.

Serge Brideau:  un rocker militant et subversif

« Rien de mieux qu’une petite virée à Tracadie, dans le patelin natal du chanteur Serge Brideau, pour avoir une jasette en toute franchise sur l’engagement et la prise de parole. Ce Néo-Brunswickois a un franc-parler qui dérange et il l’assume. On le connaît principalement comme étant le chanteur de la formation Les Hôtesses d’Hilaire, et de plus en plus comme militant et personnalité politique. Ces différents chapeaux, qu’il porte non pas sans défi, lui permettent respectivement de prendre le micro pour dénoncer les injustices et de contribuer concrètement aux efforts collectifs pour la santé des gens et du territoire.  » – La Fabrique culturelle

Le philosophe Alain Deneault à l’église Ste-Cécile à Petite-Rivière-de-l’Île (à partir de 2 min 5 sec)

« Serge Brideau est un politique dans la mesure où il est capable de fédérer des gens extrêmement différents autour d’un enjeu c’està-dire l’importance de la démocratie régionale, d’être capable de disposer soit des richesses de son territoire et de ne pas laisser une multinationale ou un gouvernement pratiquement étranger dicter notre conduite et nous imposer des décisions, c’est sa force. […] » – Alain Deneault, La Fabrique culturelle

Le redwashing,ou comment  s’acheter une bonne conscience auprès des Autochtones

Photo: Yellow Institute

Radio-Canada – Espaces Autochtones

« Alain Deneault, philosophe et économiste, réagit justement à ce communiqué de presse. Cette donnée ne repose pas sur une étude indépendante, mais intéressée, celle de l’Association canadienne des producteurs pétroliers. Les critères retenus sont sélectifs : on soustrait la filière polluantissime des sables bitumineux par exemple et n’envisage pas la portée de projets à venir, et peu de considérations sont faites sur la méthodologie.

Le mirage du développement durable et la vile instrumentalisation des Autochtones n’altèrent en rien la réalité, ajoute-t-il encore. Mais cela va bien plus loin, comme l’explique Alain Deneault : les industries extractives ont réussi, à coup de sorties publiques, à se placer en position de sujet et non plus d’objet. Il dénonce une inversion sémantique. [Ces entreprises] se placent dans la position du sujet et disent que “l’histoire se fait avec nous et à travers nous. Vous voulez de l’écologie et une lutte contre la pollution, alors ça va passer par le développement durable, et ça, c’est notre affaire”. Ainsi, ils ne sont plus l’objet de la critique, détaille-t-il.

Les arguments des entreprises minières notamment sont souvent les mêmes ces derniers temps : il faut développer le secteur des terres rares pour lutter contre le réchauffement climatique. Alain Deneault déplore le fait que le discours actuel limite la cause climatique à l’écologie, en oubliant la qualité de l’eau et de l’air. » – Radio-Canada, Espaces autochtones

Par Delphine Jung
12 septembre 2023

Alain Deneault est-il un sonneur d’alarme ?

Photo © David Ospina

Le Délit

« Philosophe, professeur d’université et essayiste, Alain Deneault, l’auteur de l’essai Paradis Fiscaux : la filière canadienne (2014) dénonce depuis près de deux décennies le coût social de l’évasion fiscale, soit la pratique qui consiste au détournement délibéré de la loi fiscale par des entreprises et des citoyens souhaitant « payer moins d’impôts ». Lors de l’entrevue, le philosophe dénonce avec passion et éloquence ce qu’il qualifie
« d’escroquerie légalisée ».

L’actrice, Alix Dufresne, et l’acteur, Frédéric Boivin, entrent sur une scène nue. Ils déroulent un tapis, allument une radio qu’ils ont fait rouler jusqu’au centre de la scène et restent silencieux tandis que l’audience écoute l’entrevue, peuplée des questions en apparence anodines de Marie- France Bazzo : « Qu’apprend-on de nouveau sur la manière dont les banques contribuent à l’évasion fiscale ? », et des réponses tranchantes, alarmantes, sortant de la bouche radiophonique du philosophe Deneault[…] »

Par Mélina Nantel et Florence Lavoie
13 septembre 2023

Ça n’a pas l’air sexy, mais je vous jure que ce l’est ! -Catherine Pogonat

La critique de Catherine Pogonat à l’émission L’effet Pogonat sur ICI Radio-Canada Première sur la pièce Hidden Paradise de Marc Béland et Alix Dufresne à l’affiche au Théâtre Prospero et ayant comme matériau dramaturgique l’entrevue de Marie-France Bazzo avec Alain Deneault le 9 février 2015 sur ICI Radio-Canada Première – 11 septembre 2023

« Ça n’a pas l’air sexy, mais je vous jure que ce l’est ! C’est une pièce sur l’évasion fiscale […] Alain Deneault part du principe que l’on n’a pas un problème de dépenses, que la solution n’est pas de couper en culture, de couper en santé, de couper en éducation, mais que l’on a un problème de revenus et qu’en fait il y a des milliards de dollars chaque année qui nous échappent dans les paradis fiscaux, des entreprises qui ne payent pas leurs dus aux gouvernements et que c’est donc ça le problème […] c’est tellement percutant que l’on sort de la pièce avec une seule question: comment ça se fait que ce soit encore un problème les paradis fiscaux ?

[…] C’est vraiment un spectacle fascinant […] c’est super réussi ! Si vous voulez rire et réfléchir et en même temps vous demander où va le monde et qu’est-ce qu’on peut faire pour agir, allez voir Hidden Paradise ! » – Catherine Pogonat, L’effet Pogonat, ICI Radio-Canada Première

La critique de Biz sur la pièce Hidden Paradise de Marc Béland et Alix Dufresne au Théâtre Prospero

La critique de Biz à l’émission Culture Club à ICI Radio-Canada Première sur la pièce Hidden Paradise de Marc Béland et Alix Dufresne vu au Théâtre Prospero et ayant comme matériau dramaturgique l’entrevue de Marie-France Bazzo Fortunes canadiennes à l’abri de l’impôt en Suisse avec Alain Deneault le 9 février 2015 sur ICI Radio-Canada Première – 9 septembre 2023

« J’ai vraiment, vraiment, vraiment adoré. […] J’ai ri aux larmes à m’essuyer les yeux avec les contorsions des personnages. Il y a de la danse, du cabotinage et au final, il y a pas de morale, pas de culpabilisation. C’est un message qui nous rentre dans la tête comme une vis et qui reste là bien ancré. Au final, c’est un petit sushi compact, beau et nutritif. […] Un duo de comédiens sensationnels, physiques, intellectuels, drôles. Tout ce qu’on veut du théâtre est là-dedans. » Biz, Culture Club, Radio-Canada

Extraits de la discussion sur les paradis fiscaux après la représentation de Hidden Paradise au Théâtre Prospero

«Près de dix ans après la parution de l’essai Paradis fiscaux : la fililale canadienne d’Alain Deneault, les défaillances causées par ce procédé demeurent encore et toujours entières. En compagnie du philosophe lui-même et parallèlement à la diffusion d’Hidden Paradise, la conversation aura pour but de mieux saisir l’ampleur du phénomène et son évolution au cours de la dernière décennie.» – Source : site web du Théâtre Prospero

Extraits de la discussion sur les paradis fiscaux avec Alain Deneault après la représentation de Hidden Paradise
Avec les co-créateurs Marc Béland et Alix Dufresne 
Animation: Vincent De Repentigny
Théâtre Prospero
8 septembre 2023

Captation : Anik Benoit – Durée : 3 min 54 sec – 1/8

Captation: Anik Benoit – Durée : 4 min 59 sec 2/8

Captation : Anik Benoit – Durée: 5 min 18 sec – 3/8

Captation : Anik Benoit – Durée : 7 min 3 sec – 4/8

Période de questions


Captation : Anik Benoit – 8 septembre 2023 – Durée : 2 min 24 sec – 5/8

Captation: Anik Benoit – Durée : 5 min 8 sec – 6/8

Captation: Anik Benoit – Durée : 3 min 3 sec – 7/8

Captation: Anik Benoit – Durée : 6 min 45 sec – 8/8

Un professeur de l’U de M prendra part à une journée de réflexion sur les paradis fiscaux

Photo : Acadie Nouvelle

Acadie Nouvelle

« Un professeur d’Université de Moncton [Alain Deneault] prendra bientôt part à une journée de réflexion et de débats portant sur les paradis fiscaux et la finance offshore. Il figure parmi les 11 spécialistes canadiens invités par l’Université TÉLUQ et l’organisateur de l’événement Franck Jovanovic un professeur d’économie de renommée mondiale. […] » – Acadie Nouvelle

Par Sébastien Lachance
9 septembre 2023
Alain Deneault, professeur de philosophie et sociologie – Université de Moncton

Critique de Katerine Verebely sur la pièce Hidden Paradise à Tout un matin

Une critique de Katerine Verebely à l’émission Tout un matin sur ICI Radio-Canada Première sur la pièce Hidden Paradise, des co-auteurs Marc Béland et Alix Dufresne, ayant comme matériau dramatique une entrevue de Marie-France Bazzo avec Alain Deneault sur le thème des paradis fiscaux, à l’affiche au Théâtre Prospero jusqu’au 16 septembre – 7 septembre 2023

De quoi Total est-elle la somme ? Multinationales et perversion du droit – Sortie en poche aux Éditions Rue de l’échiquier

Après le succès en grand format de l’enquête d’Alain Deneault De quoi Total est-elle la somme ?, depuis adaptée en documentaire par Jean-Robert Viallet et Catherine Le Gall, nous sommes heureux de vous annoncer sa sortie en poche le 20 octobre.Éditions Rue de l’échiquier

Une enquête saluée par les médias en France :

« Un pavé de 500 pages qui se lit comme un polar de la Série Noire. » - Benoît Collombat, France Inter

« Un récit fouillé de la construction d’un empire qui interroge le véritable pouvoir de grandes firmes. » - Society

« Auteur d’une enquête sans concession sur les pratiques du géant pétrolier en Afrique, le philosophe questionne la responsabilité sociale et citoyenne des multinationales devenues plus puissantes que les États. » - Anne Crignon, L'Obs

« La thèse d’Alain Deneault, c’est que, loin d’être une simple entreprise privée ou une société traditionnelle du terme, Total est devenu un véritable acteur ; au-delà de la politique, un véritable pouvoir. » - Camille Diao, C ce soir

De l’art engagé au Québec: Éthique et esthétique de l’utile

Fruit d’un travail collectif De l’art engagé au Québec : éthique et esthétique de l’utile rassemble plusieurs textes et réflexions sur les fondements de l’art engagé. Les formes de discours y sont variées, allant de la description de projet au récit en passant par le dialogue entre artistes et la critique d’œuvres.

Les questions soulevées sont multiples : quelle est la fonction de l’art ? Qu’est-ce que le label d’«artiste de la diversité» implique pour l’artiste concerné ? Est-ce que l’art engagé peut avoir des effets indésirables, voire contraires aux intentions de l’artiste ? L’art peut-il faire acte de résistance face à la logique de rentabilité ? La manœuvre est-elle une forme irrécupérable par l’industrie culturelle ? L’objet matériel peut-il devenir un prétexte pour créer des liens ? Cet objet et ces liens se transforment-ils selon le contexte social et politique?

Autrices et auteurs
Stéphanie Bertrand, Alain Deneault, Maggy Flynn, Romeo Gongora,
Félipe Goulet Letarte, Ève Lamoureux, Alain-Martin Richard,
Sonia Robertson, Tamar Tembeck, Kathleen Vaughan
Artistes
Sylvie Cotton, Yvonne Dröge Wendel et Lino Hellings,
Maggy Flynn, Romeo Gongora, Catherine Lalonde Massecar et Érick d’Orion,
Chris Lloyd, Yann Pocreau, Alain-Martin Richard, Kathleen Vaughan
et 81 participantes et participants, Kim Waldron
Éditeurs: Skol/Sagamie

Voyage au bout de la mine. Le scandale de la Fonderie Horne

Voyage au bout de la mine. Le scandale de la Fonderie Horne est le plus récent ouvrage de Pierre Céré (La crise et le filet social, Les pots cassés, Coup de barre) publié aux Éditions Écosociété.

Originaire de Rouyn-Noranda (le lieu du scandale), l’auteur livre une enquête fouillée et dévastatrice sur les dangers causés par les métaux traités à la Fonderie Horne. La préface est d’Alain Deneault.

«Arsenic, plomb, cuivre, cadmium, dioxyde de soufre… « On savait. Mais on ne savait pas. » Déterrant couche après couche cent ans de complaisance et de déni, cette enquête rigoureuse dresse un panorama saisissant des impacts écologiques et sanitaires de la fonderie. Le verdict est sans appel : l’État québécois doit assumer ses responsabilités et faire payer la totalité de la facture de la décontamination à Glencore. L’empoisonnement a assez duré.» – Source : Éditions Écosociété

Parution : 5 septembre 2023
Éditions Écosociété - Collection Hors-série
Pierre Céré

Paradis fiscaux – Rencontres publiques au Théâtre Prospero

«Près de dix ans après la parution de l’essai Paradis fiscaux : la fililale canadienne d’Alain Deneault, les défaillances causées par ce procédé demeurent encore et toujours entières. En compagnie du philosophe lui-même et parallèlement à la diffusion d’Hidden Paradise, la conversation aura pour but de mieux saisir l’ampleur du phénomène et son évolution au cours de la dernière décennie.» – Source : site web du Théâtre Prospero

Photo © Maxime Côté
Rencontres publiques - Paradis fiscaux 
Vendredi 8 septembre 2023  à 20 h 
(après la représentation de Hidden Paradise à 19 h)
Invité.es :  Alain Deneault et Alix Dufresne
 Animé par Vincent De Repentigny
Théâtre Prospero

Extraits de la discussion après la représentation


Présentation des co-créateurs de la pièce Hidden Paradise, Marc Béland et Alix Dufresne ainsi que l’invité Alain Deneault par Vincent De Repentigny, Codirecteur général du Théâtre Prospero, suivi de l’explication de Marc Béland sur la provenance de son inspiration pour cette œuvre – 8 septembre 2023 – Captation : Anik Benoit – Durée : 3 min 54 sec.

Extrait de la discussion sur les paradis fiscaux avec Alain Deneault suite à la représentation de la pièce Hidden Paradise au Théâtre Prospero. Une création de Marc Béland et Alix Dufresne. Animation : Vincent De Repentigny – Captation : Anik Benoit – 8 septembre 2023 – Durée 4 min 59 sec.

Extrait de la discussion sur les paradis fiscaux avec Alain Deneault suite à la représentation de la pièce Hidden Paradise au Théâtre Prospero. Une création de Marc Béland et Alix Dufresne. Animation : Vincent De Repentigny – Captation : Anik Benoit – 8 septembre 2023 – Durée: 5 min 18 sec.

Extrait de la discussion sur les paradis fiscaux avec Alain Deneault suite à la représentation de la pièce Hidden Paradise au Théâtre Prospero. Une création de Marc Béland et Alix Dufresne. Animation : Vincent De Repentigny – Captation : Anik Benoit – 8 septembre 2023 – Durée : 7 min 3 sec.

Période de questions


Extrait de la période de questions avec Alain Deneault sur les paradis fiscaux, suite à la représentation de la pièce Hidden Paradise au Théâtre Prospero. Une création de Marc Béland et Alix Dufresne. Animation : Vincent De Repentigny – Captation : Anik Benoit – 8 septembre 2023 – Durée : 2 min 24 sec.

Extrait de la période de discussion avec Alain Deneault sur les paradis fiscaux, suite à la représentation de la pièce Hidden Paradise au Théâtre Prospero. Une création de Marc Béland et Alix Dufresne. Animation : Vincent De Repentigny – Captation: Anik Benoit – 8 septembre 2023 – Durée : 5 min 8 sec.

Extrait de la période de discussion avec Alain Deneault sur les paradis fiscaux, suite à la représentation de la pièce Hidden Paradise au Théâtre Prospero. Une création de Marc Béland et Alix Dufresne. Animation : Vincent De Repentigny – Captation: Anik Benoit – 8 septembre 2023 – Durée : 3 min 3 sec.

«Omar Aktouf, un homme libre inquiet du monde», de Bachir Amokrane : La pensée aktoufienne dans toute sa grandeur

Éco Times

Ce livre préfacé par Alain Deneault et avec une postface du journaliste Mohamed Bouhamidi, est une invitation à connaitre au mieux qui est Omar Aktouf. Avec un survol de la vie de cet émérite professeur ayant eu une enfance difficile, tout comme la majeure partie des Algériens «indigènes» de l’ère coloniale, passant de la pauvreté à l’exil de ses parents au Maroc, puis à des responsabilités dans un pays auquel il a longtemps cru, mais qui ne tarda pas à le décevoir, pour prendre la tangente et partir à mille lieues de chez lui et des siens pour s’installer au pays de l’érable.  

Alain Deneault, docteur en philosophie et professeur en sociologie à Paris, le qualifie d’emblée de «penseur hors du commun», et estime par-là que le livre de Bachir Amokrane s’adresse autant au «lecteur révolutionnaire que le réformiste», qui «trouveront matière à réflexion dans tous ces exposés». Dans sa préface, le philosophe Alain Deneault insiste sur la nécessité du «regard cru» d’Aktouf.

Celui-ci «prend racine dans une expérience de vie sans commune mesure avec les univers bourgeois et petit-bourgeois depuis lequel pérorent les ayants droit de la parole publique», écrit-il. En effet, «Omar Aktouf se distingue tout à fait du grand nombre», notamment grâce à ses analyses objectives des «faux-semblants d’une ‘science’ qui légitime, en les couvrant d’un voile de vertu, des pratiques d’exploitation éhontées d’entreprises ayant pour seules visées l’accumulation massive de capitaux».

Par Eco Times
6 août 2023

L’évasion fiscale, et la complicité des États

Maxime Coutié s’entretient avec Alain Deneault sur l’évasion fiscale à l’émission Tout un matin à Radio-Canada Première – 26 juillet 2023.

«472 milliards de dollars, c’est l’argent qui échappe aux États chaque année, selon l’ONG Tax Justice Network. Encadrer l’évasion fiscale semble être un casse-tête pour les pays. Pourtant, explique Alain Deneault, le philosophe et auteur de Paradis fiscaux : la filière canadienne, ces mêmes États ont été très actifs dans la création des paradis fiscaux après la Seconde Guerre mondiale. Dire que les États sont passifs ou impuissants face à l’évasion fiscale serait donc erroné, selon lui.»

Photo : iStock

Ces livres qui changent des vies

Photo François Roy – Archives La Presse

La Presse

Un article sur l’essai Par-delà les livres – L’empreinte du littéraire sur nos métiers, un collectif dirigé par Normand Baillargeon aux Éditions Poètes de Brousse, collection Essai libre, 241 pages

Pour ce collectif, il a recruté pas moins de 12 collaborateurs : Brigitte Alepin, Rachida Azdouz, Josée Boileau, Alain Deneault, Jean Désy, Lucia Ferretti, Julie Latour, Sonia Lupien, Thierry Pauchant, Yannick Rieu, Chantal Santerre et Ouanessa Younsi.

Par Alexandre Sirois
23 juillet 2023

Opposée «à toute forme d’évasion fiscale», la Caisse songe à remettre des milliards de dollars dans la zone franche de Jebel Ali

Photo d’archives – Chantal Poirier

Le Journal de Montréal

« Dans son «Engagement sur la fiscalité internationale», la Caisse écrit en caractères gras que dans ses critères d’analyse, «le taux d’impôt consolidé applicable à l’investissement doit être au minimum 15%, peu importe la juridiction où se trouve l’investissement». Or, d’après Alain Deneault, auteur de Paradis fiscaux: la filière canadienne, investir dans Jebel Ali équivaut à faire du «dumping fiscal». «Lorsque l’instance financière du gouvernement du Québec avalise ce type de politique, elle nuit à un État comme le Québec lui-même», avait-il déjà déploré.»

Par Francis Halin 
20 juillet 2023

Le “wokisme” déconstruction d’une obsession française

Image Laurent Corvaisier

Le Monde

« […] La polarisation des positions conduit certains intellectuels à vouloir sortir de ce face-à-face jugé stérile et parfois violent. Et à repérer des traits communs dans les deux « camps ». Ainsi, « sans vouloir renvoyer dos à dos les progressistes et les conservateurs », Alain Deneault, qui enseigne la philosophie à l’université de Moncton, au Canada, critique aussi bien « la gauche cannibale » que « la droite vandale », à savoir le progressisme proactif et le conservatisme agressif qui caractériseraient ces deux « identitarismes » (Mœurs, Lux, 2022). L’un qui inscrit le sujet dans une communauté discriminée, l’autre qui l’enferme dans une identité blanche et enracinée.[…] »

Un article de Nicolas Truong
L'extrait de l'essai Mœurs. De la gauche cannibale à la droite vandale d'Alain Deneault publié chez Lux Éditeur est à la page 24
23 juin 2023 

Nature, économie et pandémie: changeons de paradigme – Un article d’Alain Deneault dans la revue Possibles

Nature, économie et pandémie: changeons de paradigme. Un article d’Alain Deneault publié dans la revue Possibles, Pour une autre suite du monde, Volume 46, No 02, pages 33-38 – Automne 2022

Entretien avec Alain Deneault à Fab City Montréal

Monique Chartrand a animé un entretien en ligne avec Alain Deneault au sujet de l’Économie de la nature et des biorégions lors de l’événement Fab City Montréal le 15 juin 2023.

« Cet échange portera sur l’importance pour le mouvement Fab City d’aborder la réconciliation entre « économie » et « écologie » afin de redonner ses droits à l’Économie de la nature, et sur la nécessité de promouvoir la collaboration entre les différents acteurs de la communauté pour l’essor d’une approche géopolitique biorégionale améliorant les relations entre les espèces. » – Source : page Facebook de Fab City Montréal

Le feuilleton théorique I : L’économie de la nature d’Alain Deneault est publié chez Lux éditeur

La (Très) Grande Évasion : un regard édifiant sur l’évasion fiscale ! (en DVD et VOD)

Critique de la version DVD du film La (Très) Grande Évasion de Yannick Kergoat sur ON-mag ainsi que sur Critique film FR. On mentionne un extrait supplémentaire d’une entrevue avec Alain Deneault (13 min 40) dans la version DVD Bonus (durée de 2 heures) – 8 et 13 juin 2023

« La (Très) Grande Évasion a choisi avec intelligence d’expliquer de manière ludique, non dépourvu d’ironie, les mécanismes (plus complexes en apparence qu’en réalité) d’un système imbattable fondé sur le leurre systématique et sur la réussite permanente de l’évasion fiscale. […] » – ON-mag

Le DVD [4.5/5] – Plutôt que de se contenter d’un seul DVD, ce qui aurait limité le nombre de suppléments pouvant être accueillis, Wild Side Vidéo a opté pour un double DVD, un pour le film, l’autre comprenant 11 suppléments. Le DVD du film propose une image de très bonne qualité accompagné d’un son Dolby Digital 5.1 qui passe très bien sur n’importe quel équipement. On peut « visionner » le film avec une audio description ou ajouter si on le souhaite un sous-titrage pour sourds et malentendants. – Critique Film FR, Jean-Jacques Corrio

Image de la bande-annonce avec l’extrait d’Alain Deneault

Portes ouvertes au programme d’été de l’UMCS

Photo : UMCS

L’Université de Moncton, campus de Shippagan (UMCS) a accueilli, le 8 juin dernier, les participantes et participants aux journées d’activités publiques du programme l’Été des humanités 2023 sous la direction d’Alain Deneault ainsi qu’à la 7e École d’été de perfectionnement sur le vieillissement.

La cohorte de l’Été des humanités 2023

« Quinze étudiantes et étudiants de différents horizons participent actuellement au programme l’Été des humanités 2023 :

1re rangée, dans l’ordre habituel : Carl Vanier de Montréal (philosophie), Loïc Carpentier de Québec (relations humaines), Philip Gagnon de Québec (arts numériques), Emmanuelle Gomes-Martel de Québec (anthropologie sociale), Sarah Dubuc de Québec (relations internationales), Lola Godin de Moncton (sociologie), Catherine Proulx de Sherbrooke (environnement) et Mamie Pierre Tumba Mukunade Saint-Boniface (travail social).

2e rangée : Maxime Lachance de Québec (anthropologie de l’environnement), Lorraine Thilloy de Montréal (littérature, arts et ÉNAP), Samuel Frenette de Moncton (sciences politiques), Gaspard Tankou Noumy de Moncton (criminologie), Jessica Lachontch de Trois-Pistoles (relations internationales), Djeneba Dicko de Saint-Boniface (travail social), Yada Tshomba d’Ottawa (ressources humaines) et Alain Deneault, professeur de philosophie à l’UMCS et directeur du programme l’Été des humanités. » – Source : page Facebook et Twitter de l’Université de Moncton, campus de Shippagan

Le rôle et importance des sciences sociales et humaines en génie – 90e édition du Congrès de l’Acfas

Nicolas Sacchetti a fait un tour d’horizon de sa journée du 10 mai 2023 lors du colloque 424 – Rôle et importance des sciences sociales et humaines en génie à la 90e édition du Congrès de l’Acfas. L’extrait de la conférence d’Alain Deneault Définir l’ingénieur.e démocrate et critique débute à 2 min 4 sec.

Alain Deneault en entrevue à CKRO au sujet du programme l’Été des humanités

Entrevue avec Alain Deneault à la station de radio communautaire CKRO 97,1 au sujet de son programme l’Été des humanités au campus de Shippagan de l’Université de Moncton, notamment sur les deux journées publiques des 8 et 9 juin ayant pour thème la biorégion «Un objet à la croisé des arts, de la politique et des sciences». – 24 mai 2023

Enquête: Total, sa diplomatie parallèle – Revue Marianne

Le No 1366 de la revue Marianne (18 au 24 mai 2023) présente une enquête sur la multinationale Total «Total, sa diplomatie parallèle» ainsi qu’une entrevue avec Alain Deneault, auteur du livre De quoi Total est-elle la somme ? Multinationale et perversion du droit publié aux éditions Rue de l’échiquier et Écosociété.

Alain Deneault : "Total dispose d’un système de tricherie légalisée à la carte"
Propos recueillis par Vladimir de Gmeline

« Dans un entretien à Marianne, le philosophe canadien Alain Deneault, auteur de De quoi Total est-elle la somme ? (Rue de l’Échiquier, 2017) revient sur l’histoire de TotalEnergies, sa progressive émancipation vis-à-vis de la France, son usage détourné du droit avec tous les leviers à sa disposition : actionnariat international, réseaux hérités de l’époque Elf, système des « portes tournantes » avec le Quai d’Orsay et l’Élysée, dilution des responsabilités…»

Photo : Constant Forme-Becherat / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Lettre à Alain Deneault et retour sur son passage à la Société psychanalytique de Montréal

Le Bulletin vol 35, no 1 du mois de mars 2023 : Les horizons de la transmission de la Société psychanalytique de Montréal (SPM) a fait paraître trois articles suite à l’intervention d’Alain Deneault lors de la Réunion scientifique du 10 novembre 2022 sur son Feuilleton théorique VI: L’économie psychique.

Lettre à Alain Deneault de Marie Desrosiers
Réponse d'Alain Deneault à Marie Desrosiers
Introduction de la secrétaire scientifique à la présentation d'Alain Deneault sur son essai L'Économie psychique de Terry Zaloum

Journées d’activités publiques à l’Été des humanités 2023

Voici la programmation des Journées d'activités publiques - sous la direction d'Alain Deneault - qui auront lieu les 8 et 9 juin prochains dans le cadre de l'Été des humanités 2023 
à la P'tite Église 260, boulevard J.-D.-Gauthier, Shippagan
Ouvert à tous
LA BIORÉGION 
Un objet à la croisée de la science, des arts, de la politique et des sciences 

______ 8 juin 2023 ______

9 h - Une écologie politique sans objet, source d'écoanxiété 

Alain Deneault, professeur de philosophie, Université de Moncton, campus de Shippagan (UMCS)
10 h - Construction littéraire de l'objet écologique 

Cartographie des récits d'anticipation. 
Emma Haché, écrivaine et femme de théâtre 

Claude LeBouthillier, concepteur d'une Péninsule acadienne politiquement souveraine
Andrée Mélissa Ferron, professeure de littérature (UMCS) 
13 h 30 à 15 h 30 - Table ronde autour de L'ART et l'ÉCOLOGIE POLITIQUE 

Geneviève Chevalier, artiste et professeure en arts visuels (Université Laval)
Jean-Philippe Raîche, écrivain
Alyssa Symons-Bélanger, artiste multidisciplinaire, médiatrice culturelle et militante

Précédée d'un entretien filmé avec Céline Surette*, professeure de sciences environnementales au département de chimie et biochimie, Université de Moncton, campus de Moncton (UMCM) et
Julie Forgue*, artiste visuelle et professeure en arts visuels (UMCM)
* Personnes qui interviendront en préenregistrement. 
19 h - Essais cinématographiques 
(Amphithéâtre Gisèle-Mcgraw, UMCS) 

Martin Bureau
La promesse du ciel
Office national du film du Canada, 2022 et autres courts métrages
Suivis d'une présentation avec Martin Bureau* 

______ 9 juin 2023 ______

9 h - Genèse politique et philosophique de la biorégion 

Jean-Philippe Sapinski, professeure en sciences de l'environnement (UMCM) 
10 h - Qu'est-ce qu'une biorégion? 
À partir du livre éponyme de Mathias Rollot et Marin Schaffner (Paris, Wildproject, 2021) 

Jessica Andriamasinoro, professeure en gestion de l'environnement (UMCS)
Maxime Lachance, candidat à la maitrise en anthropologie, Université Laval
André Robichaud, professeur de géographie (UMCS)
et William Sacher*, professeur en océanographie à Universidad Andina Simón Bolívar en Équateur
* Personnes qui interviendront en préenregistrement. 
13 h 30 à 15 h 30 - La biorégion en acte 

Éloi Halloran et les membres du collectif Mosus (Ripon, Québec) 
Lucille Doiron, Ferme Nikal 
Roseline Mouchel-L'Abbé*, Confédération nationale des foyers ruraux (France) 
* Personnes qui interviendront en préenregistrement. 

19 h - Documentaire 
(Amphithéâtre Gisèle-Mcgraw, UMCS) 

Carole Poliquin 
Humus 
Productions Maison 4:3, Québec, 2022 

Conférence sur la biorégion à l’AGA 2023 d’Imaginons la Péninsule acadienne autrement

Alain Deneault était présent à l’assemblée générale 2023 de l’IPPA (Imaginons la Péninsule acadienne autrement) le 18 mai dernier pour présenter une conférence sur la biorégion au Centre communautaire d’Inkerman, Nouveau-Brunswick

«Il est aujourd’hui vital de prendre conscience de l’échelle biorégionale. […] Comment s’y prendre? […] En créant […] un parti politique panpéninsulaire et multimunicipal qui fera élire suffisamment de maires, mairesses et conseils municipaux pour favoriser l’orchestration, à une échelle régionale, des décisions des différentes villes. Ainsi pourra-t-on faire apparaître une instance régionale capable de penser conséquemment des enjeux centraux tels que la souveraineté alimentaire, la monnaie locale, la démocratie régionale et l’élaboration de communs.»
Alain Deneault, Une biorégion, article de la revue Nouveau Projet 23.

Extrait de la conférence sur la page YouTube Imaginons la Péninsule

Arrachons l’économie aux économistes!

Arrachons l’économie aux économistes !

Un entretien avec Alain Deneault par Yahia Belaskri aux Éditions Zulma
Parution 
Europe : 25 mai 2023
Amérique du Nord  : 23 août 2023 - Précommandez !

« Le recours au terme économie pour désigner des processus qui consistent à vider les eaux de leurs poissons, à réduire les forêts, à polluer l’atmosphère au point de la transformer en poubelle, à provoquer la fonte des glaciers… ne se révèle-t-il pas orwellien ? » – Alain Deneault, extrait de Arrachons l’économie aux économistes !

Une tribune pour dénoncer le “coup d’État conceptuel” orchestré par les régimes capitalistes qui galvaudent et dénaturent la notion de liberté à travers le concept de libéralisme et ses variantes.

90e édition du Congrès de l’Acfas – Trois conférences d’Alain Deneault

Alain Deneault présentera trois conférences à la 90e édition du Congrès de l’Acfas qui se tiendra du 8 au 12 mai 2023

« Le 90e Congrès de l’Acfas, organisé en collaboration avec l’Université de Montréal, HEC Montréal et Polytechnique Montréal, se déroulera du 8 au 12 mai 2023. Sous le thème 100 ans de savoirs pour un monde durable, nous célèbrerons ensemble le centenaire de l’Acfas! » – Source : Acfas.ca


Trois conférences d'Alain Deneault 
90e édition du Congrès de l'Acfas
   
Colloque 602 - Répondre aux impacts des changements climatiques à l'aide de l'approche "Une seule santé"

Lundi 8 mai à 15 h 30 - Conférence de clôture : L'approche "Une seule santé" - perspectives d'avenir et défis

Sur place et en ligne
HEC Montréal - Decelles Local : BMO-DEC - Secteur Nord
 
Colloque 424 - Rôle et importance des sciences sociales et humaines en génie

Mercredi 10 mai  à 16 h 15 - Définir l'ingénieur.e démocrate et critique

Sur place et en ligne
Polytechnique Montréal - Lassonde Local : M-2103
  
Colloque 28 - La valorisation de la diversité des modes de production et de diffusion des connaissances pour une véritable démocratisation des savoirs

Jeudi 11 mai à 10 h 45 - L'essai : un genre démocratique

Uniquement en ligne

La Caisse de dépôt et placement du Québec légitime de plus en plus les paradis fiscaux

Photo: Chantal Poirier – Photos d’archives
Le Journal de Montréal
Le Journal de Québec

« […] C’est un élément différent que d’avoir un paradis fiscal aux îles Caïmans », avait-il ajouté, tout en précisant que le port de Jebel Ali a une « politique gouvernementale pour attirer des investissements ». 

Réaction de l’expert Alain Deneault, auteur du livre Paradis fiscaux : la filière canadienne sur l’investissement de la Caisse à Jebel Ali : « On joue sur les mots. C’est une juridiction de complaisance qui permet le dumping fiscal. Lorsque l’instance financière du gouvernement du Québec avalise ce type de politique, elle nuit à un État comme le Québec lui-même. » 

Quand c’est rendu que le grand patron de la Caisse trouve que le 0 % d’impôt en zone franche n’a rien à voir avec un paradis fiscal, convenons que c’est rassurant pour les entreprises à la recherche de planification fiscale agressive !  »

Par Michel Girard
29 avril 2023

L’Assemblée Générale de Total n’aura pas lieu !

Photo : Photo Basile Mesré-Barjon

Le Club de Médiapart, Attac, Blast, Les Amis de la terre France, Politis, l’Humanité, basta!,Vert

« À un mois de l’Assemblée générale annuelle réunissant les actionnaires de Total, c’est une coalition inédite qui fait face à la mutinationale et ses activités climaticides : des mouvements citoyens, associations, scientifiques du climat, syndicats et organisations de jeunesse ont lancé aujourd’hui un avertissement relayé dans plusieurs médias nationaux à l’entreprise climaticide et son PDG Patrick Pouyanné « Cette Assemblée générale n’aura pas lieu ! ».

Le rendez-vous est donné par les signataires de l’appel : le #BlocageTotal de l’Assemblée Générale aura lieu le 26 mai et vous êtes convié·es à nous rejoindre en répondant au formulaire joint dans l’appel pour bloquer Total avec nous. […] » – Les signataires de l’appel #BlocageTotal

Par les signataires de l'appel #BlocageTotal
 dont Alain Deneault, chercheur, spécialiste de Total
26 avril 2023
De quoi Total est-elle la somme ? Multinationale et perversion du droit d’Alain Deneault aux éditions Rue de l’échiquier et Écosociété.

«Développement durable ou exploitation endurable ?»

Photo : ULaval nouvelles

« Développement durable ou exploitation endurable ? » Conférence d’Alain Deneault à la 11e édition du Colloque en développement international de l’Université Laval – 8 février 2023.

Le Colloque en développement international est un événement annuel qui permet de présenter les points de vue d’une diversité d’acteur.trice.s, de jeter un regard critique et transdisciplinaire sur les enjeux liés à la justice économique à l’échelle mondiale, au développement durable, à la coopération internationale et à la solidarité, ainsi que de réfléchir collectivement à des perspectives pour l’avenir.

Le centre ne tiendra pas

Photo : François Roy – La Presse

La Presse

« Tout le monde se dit de centre aujourd’hui et condamne les extrêmes, c’est devenu une étrange passion collective, comme si on devenait fier d’être beige, en attendant les chemises brunes. Le philosophe Alain Deneault parle même d’extrême centre dans un de ses livres. »

Par Chantal Guy
23 avril 2023

De quelle voix on se chauffe ?Alain Deneault au Festival d’arts littéraires de Gaspé

Alain Deneault a participé au Festival d’arts littéraire de Gaspé «Entre mots et marées» avec les panélistes Nastassia Valois-Williams et Gaétan Lelièvre dans le cadre de l’activité «De quelle voix on se chauffe». Une réflexion collective sur la géopolitique et la place des arts dans le débat public qui a eu lieu au Café Oscar du Cégep de Gaspé le 20 avril 2023.

«Chaque crise sanitaire, politique et environnementale soulève des questions sur l’autonomie du Québec et la gestion des ressources. Dans le débat qui entoure ces préoccupations, quel est le rôle des arts visuels et littéraire ? La projection du documentaire Pour nous chez nous nourrira les échanges entre nos trois panélistes.» – Festival d’arts littéraire de Gaspé

Pour nous chez nous de Dominic Leclerc produit par les Productions Lustitia Inc. Durée : 52 min – 2021

Est-on en démocratie ?

Marc Daoud s’entretient avec Alain Deneault sur la Place de la République à Paris sur la question : Est-on en démocratie ? pour le Magazine Nexus – 21 mars 2016

« Au XXe siècle, après la Seconde Guerre mondiale, on a vu des multinationales se développer et agir sur une échelle mondiale. À partir de ce moment où des entreprises privées prennent une telle place, gérant des effectifs qui étaient l’équivalent de villes, on a développé des théories de la gestion de l’entreprise privée qui sont apparues sous le vocable de la gouvernance, équivalant à la constitution des États mais au sein des entreprises. En fait, on a développé un modèle qui a excédé son propre périmètre. Cette théorie de l’administration de l’entité privée s’est inspirée des institutions publiques, notamment au Royaume-Uni sous Margaret Thatcher et ensuite au sein d’institutions internationales… » – Alain Deneault, extrait de l’entretien pour le Magazine Nexus

Ce ne sont pas que des mots

Photo : Annik MH de Carufel – Archives Le Devoir

Le Devoir

« Le stratagème derrière ces attaques est simple : il suffit pour certains chroniqueurs et chroniqueuses et certains animateurs et animatrices de se saisir d’une phrase, d’une remarque faite en entrevue, d’une blague sur Facebook, d’un gazouillis personnel. Chaque mot écrit ou prononcé dans l’espace public est ainsi susceptible d’être récupéré. Le sens des propos est alors détourné pour alimenter une rhétorique mensongère débitée sur un ton fielleux et condescendant propre à provoquer la colère de leur auditoire. L’attaque, diffusée sur un blogue, dans une chronique ou une émission, est même parfois reprise et amplifiée, augmentée de nouvelles attaques par d’autres collègues, dans un effet de meute. […] »

Par Mathieu Marion
et plusieurs autres cosignataires dont Alain Deneault
3 avril 2023

Quel est le média du distanciel?

Image du site: L’Agora: une agora, une encyclopédie

L’Agora

« The medium is the message[1] ». L’expression de Marshall McLuhan me hante depuis que les termes technocratiques de distanciel et présentiel sont venus hanter notre vocabulaire. « The medium is the message ». Ce thème du média qui s’intègre au message, le travaille, le constitue en partie… comme nous l’avons évoqué jusque dans les années 1990 ! Il était devenu une tarte à la crème. Puis l’expression s’est étiolée, le balancier le portant jusque dans les confins de l’oubli. Pourtant, nous la rappeler constituerait un service en ces temps. […]»

[1] Marshall McLuhan, Understanding Media: The Extensions of Man, New York, McGraw-Hill, 1964.

Par Alain Deneault
19 mars 2023

Le documentaire: Total, anatomie d’une multinationale de l’énergie, sur ICI TOU.TV

« Une enquête exclusive sur le cas Total, mastodonte mondial de l’industrie pétrolière et du gaz, qui lutte pour conserver son hégémonie dans un monde où la crise climatique devient de plus en plus préoccupante. Des interviews inédites des plus grand experts et dirigeants de Total. » – ICI. TOU.TV

Un documentaire librement inspiré de l’ouvrage De quoi Total est-elle la somme ? Multinationale et perversion du droit d’Alain Deneault aux éditions Rue de l’échiquier et Écosociété.