Alain Deneault expose les dérives du discours sur l’intersectionnalité

Le Droit

« Le philosophe né à Gatineau, a accordé au Droit une entrevue pour évoquer son essai sur cette intersectionnalité devenue elle-aussi débridée et dénuée de «raison», mais aussi pour parler d’idéologies et d’économie, d’affirmations identitaires en forme de «ni l’un-ni l’autre», d’Aristote et de Karl Marx, d’écologie et de biorégions. Tout en revenant souvent à la «grande question», celle qui sert de socle et de moteur à nombre de ses interrogations: l’avenir du vivant. »

Par Yves Bergeras
9 novembre 2022
1/2

« […] Aussi avons-nous préféré laisser le champ entièrement libre au déploiement de sa réflexion, et adopté de transcrire ses propos le plus fidèlement possible, en livrant le verbatim de l’entrevue. Celle-ci a été scindée. La deuxième partie sera publiée vendredi. »

Lire la deuxième partie de l’entrevue : «Je suis pas opposé à la radicalité; je suis opposé à la bêtise» —Alain Deneault

LETTRE : Les Néo-Brunswickois.e.s s’opposent à la tendance à la prestation privée des soins de santé

Photo : Adobe Stock

Acadie Nouvelle

« Note de l’éditeur : Cette lettre, rédigée par le défenseur de longue date des soins de santé publics Jean-Claude Basque et signée par près de 100 personnes, a été envoyée au premier ministre Blaine Higgs et à tous les députés de l’Assemblée législative du Nouveau-Brunswick le 21 octobre 2022. Quelques jours plus tard, le 26 octobre, le gouvernement du Nouveau-Brunswick a présenté un projet de loi visant à permettre à l’Assurance-maladie de payer un plus grand nombre de chirurgies et de procédures médicales à l’extérieur des hôpitaux. »

Par Jean-Claude Basque
et plusieurs autres cosignataires dont Alain Deneault
4 novembre 2022

Nous ne voulons pas retourner en arrière

Photo: iStock, Acadie Nouvelle

Acadie Nouvelle

« Monsieur le député Jean-Claude d’Amours, nous sommes très préoccupés, nous croyons comme vous, par la situation qui perdure dans notre système public de santé. Nous ne dresserons pas la liste des différents défis auxquels il fait face, car comme député, vous les connaissez sûrement … »

Texte collectif 
dont Alain Deneault est cosignataire 
1er novembre 2022

Les dossiers noirs de Total

Page couverture de L’OBS – Cahier Numéro un de l’édition nº 3028

L’OBS

« Historiquement, et cela remonte à sa création pour exploiter le pétrole irakien, Total n’existe pas sans le soutien de la France, rappelle le philosophe québécois Alain Deneault, auteur en 2017 du livre  »De quoi Total est-elle la somme ? » (éd. Rue de l’échiquier). La confusion entre la diplomatie française et Total est telle que Patrick Pouyanné, quand il se rend à l’étranger, s’ex­prime parfois au nom de la République française, comme s’il en était le représentant. »

Par Mathieu Aron et Caroline Michel-Aguirre avec Agathe Ranc
Édition nº 3028 - 20 au 26 octobre 2022
Article réservé aux abonné.e.s

Lac-Mégantic : Irving savait…

Illustration © Christian Quesnel

NB Media Co-op

Lac-Mégantic : Irving savait... 
À propos du travail d'Anne-Marie Saint-Cerny

« Les dessins tout en nuances et en sobriété de Christian Quesnel viennent conférer une profondeur psychologique et parfois une aperception synoptique aux thèses et synthèses de Saint-Cerny […]

Les trois entités intéressées dans l’affaire de Lac-Mégantic sont la productrice World Fuel, la convoyeuse PC, sa partenaire MMA et la cliente de l’opération, Irving Oil. Toutes bénéficient du faible entretien des infrastructures de transport et de la falsification des papiers. [..]

La responsabilité d’Irving, selon l’autrice présente au Salon du livre de la Péninsule acadienne en octobre de cette année, est la plus significative puisque l’entreprise avait pour fonction de raffiner le brut qu’elle recevait à son site de Saint-Jean, elle était informée de la falsification des données à propos de ce type de convoi, et profitait de l’opération.

Anne-Marie Saint-Cerny évoque également des documents gouvernementaux attestant la volonté résolue des pouvoirs publics fédéraux de ne diligenter aucune enquête publique sur l’affaire, pour s’assurer qu’elle soit étouffée dans l’espace public. […] Il a donc fallu le travail résolu de cette militante écologiste et essayiste pour obtenir une vision d’ensemble à partir de données détaillées. »

Par Alain Deneault
18 octobre 2022

Mœurs

Photo © Patrice Sirois
Page par Page 

« Les questions que soulève Deneault sont extrêmement pertinentes. En effet, en lisant le texte, on se demande comment les principaux intéressés ne semblent pas se rendre compte des multiples travers qui embrouillent leur vision. Le philosophe garde également son ton habituel et sa verve enflammée. Avec MœursDeneault pose de bonnes questions et provoque une réflexion absolument nécessaire.  » – Patrice Sirois 

Par Patrice Sirois 
15 juin 2022

My heart will go on

Entretiens #6. Clément de Gaujelac et Alain Denenault. Publication : Galerie UQO

« D’un chic simple, cette publication a le mérite d’allumer une étincelle de militantisme chez les lecteur.trices. […] Voilà une publication de qualité, qui peut se targuer d’aviser notre rage contre la machine, avec un sourire dans le poing levé. » – Emmanuel Simard, Lettres québécoises

My heart will go on d’Emmanuel Simard est une critique de la publication Entretiens #6. La croisière ne s’amuse plus, une correspondance entre l’artiste Clément de Gaulejac et Alain Deneault suite à l’exposition Les maîtres du monde sont des gens de Clément de Gaulejac à la Galerie UQO. À lire dans la revue Lettres québécoises no 186 – Automne 2022 – à la page 80.

Les libraires craquent !

Les libraires craquent pour le dernier essai d’Alain Deneault Mœurs. De la gauche cannibale à la droite vandale publié chez Lux Éditeur.

« Le plus récent livre de Deneault renoue en quelque sorte avec l’esprit de La médiocratie (2015), dans lequel l’essayiste décriait l’avènement d’une société où le principe de Peter s’affirmait de plus en plus comme un fait avéré. Sept ans plus tard, non seulement la médiocrité règne toujours au sein des instances les plus cruciales présidant à nos destinées communes, encore brandit-elle maintenant les outils du management et de la gouvernance pour finir d’éviscérer la conduite des affaires d’État de son caractère politique au profit d’une approche gestionnaire dont les mécanismes sont presque par définition coupés des multiples enjeux qui devraient orienter ses actions. » 
-  Philippe Fortin,  Librairie Marie-Laura (Jonquière)
Revue Les libraires – Nº 132 — septembre-octobre 2022 – page 98.
Couverture : Christian Quesnel

Le syndrome du poisson rouge menace-t-il nos pratiques culturelles ?

Illustration : Fanny Monier – Le Devoir

Le Devoir

« Élodie Comtois, membre de l’équipe éditoriale d’Écosociété, abonde dans ce sens.[…] C’est pourquoi certains des livres à succès d’Écosociété peuvent se décliner d’une seconde manière, parfois en bande dessinée, comme Mégantic, d’Anne-Marie Saint-Cerny, parfois dans un essai plus concis, comme Paradis fiscaux : la filière canadienne, d’Alain Deneault, devenu L’escroquerie légalisée dans la collection Polémos.»

Par André Lavoie
9 septembre 2022

Chez les privilégiés du monde

Photo © Martin Chamberland – La Presse

La Presse

« J’ai des positions vraiment radicales là-dessus. Je pense qu’il faut déposséder ces gens-là, confisquer leur fortune. Ça ne devrait pas exister et je crois qu’on va en entendre parler de plus en plus dans les médias, car c’est un enjeu majeur. Beaucoup d’économistes ou de sociologues se penchent là-dessus, par exemple Thomas Piketty, Alain Deneault ou les Pinçon-Charlot. » – Kevin Lambert

Par Chantal Guy
27 août 2022

Un roman sur le pouvoir du conglomérat Irving

NB Media Co-op

« Pour Chabot, il est du domaine du possible qu’un conglomérat apparaissant allégoriquement sous l’appellation de « La Compagnie », et à laquelle une entité portant le nom d’Irving est associée, exproprie brutalement des résidents sur le passage d’un gazoduc, voire recoure aux mafias locales pour éliminer, au sens brutal, les tout derniers récalcitrants. 

[...] Enfin, un juge intervient dans l’histoire pour faire valoir en droit la vision de la Compagnie sur le monde. Tous sont de cette école. "Les avocats m’ont expliqué que, pour le juge, ou je remplissais les formulaires ou je me ramassais en dedans." » 
Par Alain Deneault
26 août 2022