Serions-nous en train de perdre le sens du mot «privilège»?

Photo © Yvan Radic

Nouveau Projet

Extrait légèrement réédité de l’essai Mœurs. De la gauche cannibale à la droite vandale d’Alain Deneault.

«Donc, revenons-y, qu’est-ce substantiellement qu’un «privilège»? Un «droit exclusif ou exceptionnel accordé à un individu ou à une collectivité de faire quelque chose, de jouir d’un avantage12». Ainsi doit se sentir désormais le moindre professionnel exerçant un métier qu’il chérit? User de ce terme «privilège» en lieu et place de traiter de droits acquis, parce que des groupes sociaux marginalisés, effectivement, peinent à se prévaloir de ces droits et opportunités, c’est au moins en méconnaître le sens. Qu’on assiste à ce genre de glissements dans un certain militantisme peut convenir, bien que cette fausse prémisse conduise vers une orientation platement moraliste. Mais que des universitaires abondent dans ce genre de confusions, les légitiment et les enseignent, puis pérorent et tiennent colloque à leur propos, cela devient plus inquiétant. Et a des incidences.»

Par Alain Deneault
24 mai 2022
Publié le
Catégorisé comme Non classé Étiqueté